Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 13:29
Dans un entretien à Liberté, Abdelmadjid Tebboune annonce : AADL : Priorité pour les dossiers de 2001 et 2002, nouvelles souscriptions en 2013 16-12-2012 image Photo : S. Zoheir Par Hasna Yacoub Les souscripteurs de 2001 et 2002 à la formule Aadl, qui n’ont pas eu la chance de bénéficier d’un logement, auront la priorité dans le programme de l’agence qui vient d’être relancée avec le retour de Abdelmadjid Tebboune à la tête du ministère de l’Habitat. C’est d’ailleurs, le ministre, lui-même, qui a fait cette annonce hier, dans un entretien accordé à notre confrère Liberté. Le ministre a affirmé que l’agence va commencer par traiter les anciennes demandes : «Nous traiterons les anciennes demandes avant les plus récentes, d’autant plus que ces postulants disposent d’un reçu qui prouve le dépôt d’un dossier auprès de l’Aadl en 2001, 2002 et même 2003». M. Tebboune a expliqué que ses services sont en train de mettre à jour ces dossiers. En d’autres termes, un assainissement est en cours afin que ceux qui ont, entretemps, bénéficié d’un logement ou une quelconque aide de l’État soient éliminés définitivement de cette formule. Le ministre a, par ailleurs, assuré que la formule location-vente sera ouverte pour de nouvelles souscriptions, une fois les anciens dossiers traités. «Les nouvelles souscriptions seront ouvertes au début de l’année 2013 et les conditions d’éligibilité ne changent pas» a assuré le ministre qui n’a pas manqué d’affirmer qu’un traitement rigoureux sera fait surtout que lors du traitement des anciennes demandes, il a été relevé un nombre important de falsification de certificats de résidence. «Le chiffre avoisine les 5 000 dossiers. Ces demandes seront tout simplement rejetées et transmises éventuellement à la justice», selon le ministre. La bonne nouvelle pour les nouveaux souscripteurs à la formule location-vente est le fait que «le programme dégagé n’est plus limitatif. En termes plus clairs, le nombre n’est pas limité à 150 000 logements uniquement, tel que prévu auparavant». Abdelmadjid Tebboune a assuré que quelques quotas du logement promotionnel aidé (LPA) seront convertis en location-vente «ce qui donnera un total de 230 000 logements selon ce mode de location-vente». Mais malgré ce rajout de quotas, le ministère de l’Habitat ne pourra pas satisfaire l’importante demande formulée par les souscripteurs. Notamment à Alger où il existe un énorme déficit foncier et où plus de 140 000 demandes de logement sont formulées. Le ministre dira à ce propos «il est clair que nous ne pouvons pas loger tout le monde dans la capitale. C’est pour cela que les attributions se feront dans la wilaya de résidence où nous avons ouvert des programmes Aadl». En ce qui concerne le foncier, le ministre a annoncé que la wilaya d’Alger a pu dégager 600 hectares qui regroupent trois pôles de développement «ce qui peut contenir près de 60 000 logements» ajoutant que d’autres programmes seront également lancés dans la capitale «dans les communes de Bouinan (30 000 unités) et Sidi-Abdallah (10 000 unités)». Abdelmadjid Tebboune qui a assuré que l’objectif du gouvernement est de «ne plus parler de crise de logement», a annoncé que pour le seul quinquennat 2009-2014, il est attendu la réalisation de nombreux programmes notamment, dans les grands centres urbains tels que Tipasa, Boumerdès, Blida et Alger. Oran et Annaba ont, selon le ministre, dégagé suffisamment de terrains pour ces programmes. D’autres programmes de la formule location-vente sont prévus pour le prochain quinquennat a affirmé ce membre du gouvernement. Sur le coût du logement qui risque d’être un peu plus élevé, vu que le mètre carré va revenir à près de 42 000 dinars, le ministre a tenu à souligner que l’Etat prend en charge 50% du prix du logement (VRD, aide CNL, bonification du terrain…) avant d’indiquer que le paiement de l’apport initial qui est de 25% du prix total du logement pourra s’effectuer en 4 versements. Evoquant la gestion des cités Aadl livrées, le ministre a affirmé que «la gestion et l’entretien des sites seront désormais confiés et sous-traités à des entreprises spécialisées à travers des appels d’offres. Les charges habituelles que paye le locataire ne seront pas indexées sur le coût de ces activités qui seront sous-traitées». Enfin et en ce qui concerne les autres formules de logements, le ministre a indiqué que le programme LSP (logement social participatif a été arrêté et il sera reversé dans le programme du logement participatif aidé qui sera, à son tour, réalisé à concurrence de ce qui est lancé ou engagé contractuellement avec des promoteurs. Le reste, qui n’a été ni lancé ni contractualisé, sera reconverti en logement promotionnel public. Tout en expliquant les raisons de ces changements, Abdelmadjid Tebboune précisera que le Premier ministre, en accord avec le ministre des Finances, sur demande du ministère de l’Habitat, a décidé de désigner le Crédit populaire d'Algérie (CPA) en guichet unique de l'habitat. Le CPA sera la seule banque qui s'occupera de l'habitat, accordera des crédits aux souscripteurs et financera les projets. Et afin de rattraper le retard accusé dans la réalisation du programme quinquennal de 1,25 million de logements, il a été décidé, comme le précisera le ministre, de recourir à des opérateurs étrangers, notamment les Espagnols, les Italiens et les Portugais afin d'augmenter les capacités de réalisation à plus de 200 000 unités/an.

Partager cet article

Published by rarprogrammeaadl.over-blog.fr
commenter cet article

commentaires

vente appartement tanger 14/05/2013 20:01


bonne continuation et je vais attendre d'autre sujet et article de vous.

Présentation

  • : Le blog de rarprogrammeaadl.over-blog.fr
  • Le blog de rarprogrammeaadl.over-blog.fr
  • : aadl, programme futur, aadl alger, programme additif
  • Contact

Recherche

Liens